Les accidents de grues : comment les éviter ?

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour : [vous identifier / personnaliser votre expérience].

Les accidents de grues : comment les éviter ?

Actualités
Les accidents de grues : comment les éviter ?

Les grues sont des appareils de levage utilisées pour déplacer des charges. Qu'elles soient fixes (grues à tour) ou mobiles (grues de chargement), leur utilisation présente un certain nombre de dangers... pour les opérateurs ou pour les personnes travaillant sur le chantier. La prévention des risques passe avant tout par la formation des conducteurs, par le respect des règles de sécurité de base et par la prise en compte de l'environnement dans lequel évolue la grue.

Les principaux risques d'accidents communs à l'ensemble des grues sont principalement dus au conducteur, au matériel et à l'environnement.

Les causes d'accidents de grues liées au conducteur :

  • Conducteur non formé,
  • Non connaissance du type de grue,
  • Mauvaise stabilisation,
  • Mauvaise évaluation des charges,
  • Élévation de personnel,
  • Défaut de guidage,
  • Piéton écrasé par la charge transportée,
  • Déplacement avec une charge instable ou mal élinguée,
  • Renversement de l'engin.

Les causes d'accidents de grues liées au matériel :

  • Défaillance hydraulique,
  • Absence de dispositif de protection,
  • Anomalie des systèmes de sécurité,
  • État des accessoires de levage,
  • Grue en mauvaise état ou pas contrôlée,
  • Accessoires de levage non-conformes,
  • Câble de levage détérioré.

Les causes d'accidents de grues liées à l'environnement :

  • État du sol et du sous-sol,
  • Stockage dangereux,
  • Contact avec une ligne électrique,
  • Conditions météorologiques,
  • Manque de visibilité,
  • Contact avec une énergie électrique,
  • Mauvaise disposition des lieux de travail,
  • Travail sur la voie publique.

Pour éviter les accidents, il est important de respecter un certain nombre d'obligations réglementaires et de règles de sécurité :

Former les opérateurs : la conduite des grues est subordonnée à l'obtention d'une autorisation de conduite délivrée par l'employeur. Cette autorisation est délivrée suite à une formation adaptée et sur la base des éléments suivants :

  • un examen d'aptitude délivré par le médecin du travail,
  • un contrôle des connaissances et des savoirs faire (/accueil/risques/equipement-travail/exigence-utilisation-equipement/formation-operateur.html)de
  • l'opérateur pour la conduite en sécurité avec l'obtention d'un CACES,
  • la connaissance des lieux et des instructions à respecter sur ou les sites d'utilisation.
  • L'élingage des charges ne doit être confié qu'à du personnel formé à cette technique.

Utiliser du matériel en bon état : les grues doivent faire l'objet de vérifications et examens définis réglementairement. L'objectif de ces vérifications réglementaires est de déceler toute détérioration ou défectuosité susceptible de créer un danger. Les observations issues de ces vérifications devront être systématiquement traitées. Selon la nature des observations et sous la responsabilité de l'employeur, la grue sera mise à l'arrêt ou maintenue en service le temps d'effectuer la réparation. Les travaux réalisés devront être portés sur le carnet de maintenance de l'appareil. En outre, une vérification de remise en service doit être réalisée lors de chaque changement de site d'utilisation, qui nécessite à minima un examen d'adéquation.

Utiliser une grue adaptée : de nombreux accidents seraient évités si l'on vérifiait correctement que la grue utilisée est bien adaptée aux travaux que l'on prévoit d'effectuer. Cet examen, appelé aussi examen d'adéquation, est un document qui doit être établi, sous la responsabilité de l'employeur, préalablement à l'opération de levage

Mettre en œuvre des mesures organisationnelles : outre le choix de grues adaptées et la formation des opérateurs, l'employeur doit également veiller à mettre en place différentes mesures organisationnelles, qui ont pour objectif de gérer :

  • les interférences entre appareils de levage,
  • les circulations sur les chantiers, afin d'éviter les collisions entre grues et entre grues et piétons,
  • le risque électrique lors de travaux à proximité de lignes électriques (respect des distances de sécurité entre la grue et la ligne électrique),
  • le risque lié aux dégradations des conditions climatiques,
  • le manque de visibilité lorsque l'on doit déposer une charge en aveugle.