CACES et plan de prévention

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour : [vous identifier / personnaliser votre expérience].

CACES et plan de prévention

Actualités
CACES et plan de prévention

Comment mettre en oeuvre le plan de prévention

Le plan de prévention décrit les mesures prises pour prévenir les risques liés à l'exécution d'une opération. Elle permet de fixer les prescriptions particulières d'hygiène et de sécurité applicables aux travaux effectués dans un établissement par une entreprise extérieur. C'est donc un document qui détaillera s'il faut baliser certaines zones, s'assurer que des personnes intervenantes ont un CACES en cours de validité, mettre en place un permis de feu, porter des Équipements de protection individuels...A la suite d'une analyse des risques, les chefs des entreprises concernés arrêtent avant le début des travaux le plan de prévention définissant les mesures qui doivent être prises par chaque entreprise en vue de prévenir ces risques. Les mesures prévues par le plan de prévention comportent au moins des dispositions dans les domaines suivants :

  • la définition des phases d'activité dangereuses et des moyens de prévention spécifiques correspondants
  • l'adaptation des matériels, installations et dispositifs à la nature des opérations à effectuer, ainsi que la définition du dispositif mis en place à cet effet par l'entreprise utilisatrice
  • les instructions à donner aux salariés
  • l'organisation mise en place pour assurer les premiers secours en cas d'urgence et la description du dispositif mis en place à cet effet par l'entreprise utilisatrice
  • les conditions de la participation des salariés d'une entreprise aux travaux réalisés par une autre en vue d'assurer la coordination nécessaire au maintien de la sécurité.

Concernant des opérations de manutention mécanique, il faut prendre en compte les risque liés à la capacité engin/charge, la préhension, le volume de l'appareillage. Cela se traduit dans le plan de prévention par l'habilitation du personnel et port d'Équipements de protection individuels, et par des actions telles que :

  • se conformer aux capacités de l'engin et à son gabarit
  • dégager les axes de rotation et de circulation de l'appareillage
  • baliser et surveiller la zone de manœuvre

En cas d'utilisation d'un engin de chantier nécessitant un permis CACES, il est obligatoire de s'assurer que les personnes amenées à le conduire possèdent un permis en cours de validité. L'entreprise qui l'emploie devra en outre lui fournir une autorisation de conduite, qui s'ajoute au CACES mais ne le remplace pas.