Engins de chantier : la conduite en sécurité

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour : [vous identifier / personnaliser votre expérience].

Engins de chantier : la conduite en sécurité

Actualités
Engins de chantier : la conduite en sécurité

Le terme « engins de chantier » sert à désigner les matériels utilisés pour la construction, l'entretien ou l'aménagement d'ouvrages d'infrastructure. Les engins de chantier les plus couramment utilisés sont :

  • les engins de terrassement : ils servent principalement à travailler le sol et à transporter les terres. On y trouve les pelles hydrauliques, les bouteurs, les chargeuses, les tombereaux, les niveleuses, les compacteurs...
  • les machines de construction des routes : elles sont utilisées essentiellement pour la mise en œuvre ou l'entretien des couches supérieures des chaussées. On peut citer les finisseurs, les raboteuses, les machines à coffrage glissant...
  • les machines de forage et de fondations : elles sont utilisées pour la réalisation de travaux d'abattage notamment en carrière, mais aussi de confortement tels que pieux, ancrages... On distingue les machines de forage à axe vertical ou horizontal, le matériel de fondations spéciales, le matériel d'injection.

La conduite d'engins de chantier 

À la prise de poste, le conducteur doit vérifier l'adéquation entre le travail à effectuer, l'environnement et le matériel. Pour cela, il doit :

  • Prendre connaissance du travail à réaliser, la nature des charges à manipuler,
  • Examiner son environnement : sols, sous-sols, fils électriques aériens, plan de circulation...
  • Contrôler les capacités de son engin de chantier, son gabarit, l'équipement mis en place,

Pour éviter les chutes, le conducteur doit toujours monter et descendre face à l'engin en assurant ses appuis. Il doit utiliser la poignée et le marchepied prévus à cet effet.À la fin du travail, le conducteur d'engins de chantier doit :

  • Stationner l'engin à l'endroit prévu,
  • Le mettre en position de sécurité,
  • Retirer la clé,
  • Actionner le coupe-circuit,
  • Avertir des éventuelles anomalies.

Les règles de conduite des engins de chantiers

  • En circulation, les équipements doivent être inclinés vers l'arrière et se trouver entre 15 et 30 cm du sol en fonction de la zone d'évolution.
  • Lorsque vous suivez un autre véhicule, vous devez maintenir un intervalle de sécurité d'au moins 2 secondes afin d'avoir le temps de réagir et de freiner en cas d'urgence.
  • Vous devez adapter votre vitesse à la configuration du terrain et ralentir dans les zones à risques comme les virages, les intersections, les endroits fréquentés par les piétons...
  • En cas de danger immédiat ou dans les zones avec peu de visibilité, utilisez l'avertisseur sonore pour signaler votre présence.
  • Vous devez respecter les panneaux et les règles de circulation rencontrés dans l'entreprise, sur les chantiers et sur la voie publique.
  • Les engins de chantier à vide ou à charge doivent, en principe, monter une pente en marche avant et la descendre en marche avant (à vide), et en marche arrière (à charge).
  • Si la visibilité vers l'avant est insuffisante lors du transport d'une charge volumineuse, vous devez circuler en marche arrière. Cette manœuvre doit rester exceptionnelle et sur de courtes distances.
  • En circulation, vous ne devez jamais laisser dépasser, même temporairement, une partie du corps en dehors du gabarit de votre engin.
  • Avant de vous engager sur une passerelle ou un pont, vous devez vous assurer de son état, de sa capacité et de son gabarit.