Formation CACES et handicap

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour : [vous identifier / personnaliser votre expérience].

Formation CACES et handicap

Actualités
Formation CACES et handicap

Depuis décembre 1998, le code du travail (article R231-38) oblige les ESAT (Établissements et Services d'Aide par le Travail, anciennement CAT) ou entreprises adaptées à former leurs ouvriers et personnels à l'utilisation des engins de transport et de levage (transpalettes, chariots élévateurs, tracteurs...). 

En complément de cette formation CACES, la réglementation impose que les conducteurs soient titulaires d'une autorisation de conduite délivrée par le chef d'établissement (Arrêté du 2 décembre 1998). Tous les personnels et travailleurs d'ESAT ou Entreprises adaptées, utilisant ce type de matériel doivent obligatoirement être titulaires de l'autorisation de conduite et du CACES correspondant après avoir suivi une formation CACES spécifique à chaque catégorie d'engins. La désignation d'un référent titulaire du CACES pour l'usager à former est obligatoire. C'est ce référent qui va évaluer les prérequis et faire les tests de mise en situation. Après l'aptitude médicale délivrée par le médecin du travail et, en présence de son référent, le stagiaire suit une formation CACES adaptée si nécessaire. L'évaluation théorique pourra se faire, par exemple, simplement à l'oral. La formation pratique sera complétée d'instructions particulières liées à la situation de handicap, par le référent.À l'issue de la formation CACES, l'ESAT ou l'entreprise adaptée délivre à l'usager en situation de handicap, une autorisation de conduite précisant, si nécessaire, les restrictions d'utilisation.La progression de l'usager est évaluée dans le temps par l'ESAT ou l'entreprise adaptée, à l'aide d'une grille d'évaluation et de progression dédiée. La validation de la progression est faite par un recyclage CACES tous les 5 ans.

Toutes nos formations CACES sont réalisables et adaptables aux personnes en situation de handicap. CACES et handicap ne sont pas incompatibles...