Le conducteur de chariot

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour : [vous identifier / personnaliser votre expérience].

Le conducteur de chariot

Actualités
Le conducteur de chariot

Manipuler ou conduire un chariot ne s'improvise pas. Pour éviter les accidents, le conducteur de chariot doit être formé, être titulaire d'une autorisation de conduite et respecter les consignes de sécurité. L'employeur doit mettre à disposition un chariot adapté, conforme, en bon état, et aménager l'environnement de travail.

La prise de poste du conducteur de chariot

À la prise de poste, le conducteur de chariot doit vérifier l'adéquation entre le travail à effectuer, l'environnement et le métier disponible. Pour cela, il doit :

  • Prendre connaissance du travail à réaliser, la nature des charges à manipuler,
  • Examiner son environnement : sols, plan de circulation...
  • Contrôler l'état de son chariot, ses capacités, son gabarit et l'équipement mis en place.

Chaque nouveau conducteur de chariot doit régler le siège et attacher la ceinture de sécurité ou le dispositif équivalent.

Conseil de sécurité : pour éviter les chutes, le conducteur de chariot doit toujours monter et descendre face à l'engin en assurant ses appuis. Il doit utiliser la poignée et le marchepied prévus à ces effets.

Les règles de conduite du chariot

En circulation, à vide ou à charge, les fourches doivent se trouver à environ 15 cm du sol et le mât doit être incliné vers l'arrière.Vous devez maintenir une distance minimale de trois chariots avec celui qui vous précède.Vous devez ralentir dans les zones à risques et utiliser l'avertisseur sonore en cas de danger immédiat, dans les zones avec peu de visibilité et à proximité des piétons afin de signaler votre présence.Vous devez vérifier la hauteur libre et la largeur des portes, des allées de circulation et des véhicules à charger.Vous devez respecter le plan de circulation et adapter votre conduite à la qualité et à l'état des sols.Un chariot à vide ou à charge doit monter une pente en marche avant. En général, pour descendre une pente, en marche avant lorsqu'il est à vide et en marche arrière lorsqu'il est en charge.Vous ne devez pas circuler en travers de la pente, ni y faire un demi-tour.Si la visibilité vers l'avant est insuffisante lors du transport d'une charge volumineuse, vous devez circuler en marche arrière. Cette manœuvre doit rester exceptionnelle et sur de courtes distances.En circulation, vous ne devez jamais laisser dépasser, même temporairement, une partie du corps en dehors du gabarit de votre chariot.En général, il est interdit de dépasser un autre chariot sauf en cas de nécessité et si l'environnement ainsi que les règles de circulation le permettent.Avant de vous engager sur une passerelle, un pont ou un ascenseur, vous devez vous assurer de son état, de sa capacité et de son gabarit.

L'arrêt en fin de travail

À la fin du travail, le conducteur de chariot doit remiser le chariot à l'endroit prévu à cet effet et :

  • mettre le chariot en position de sécurité,
  • avertir son responsable des anomalies et les consigner,
  • compléter éventuellement le niveau de carburant,
  • mettre en charge pour les chariots électriques.