En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour : [vous identifier / personnaliser votre expérience].

Particulier, salarié : comment financer votre formation CACES ?

Actualités
Particulier, salarié : comment financer votre formation CACES ?

Particulier, salarié,... Vous souhaitez suivre une formation pour passer votre CACES mais vous ne savez pas comment financer votre formation CACES. Des solutions existent quelle que soit votre situation...

Financer votre formation CACES quand vous êtes demandeur d'emploi :

Vous pouvez vous adresser au Conseil régional ou au Régime d'assurance chômage pour bénéficier d'un contrat de professionnalisation pour les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus et les demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus.Le contrat de professionnalisation est un contrat de formation en alternance, associant formation pratique en situation de travail et formation théorique dans un organisme de formation ou une entreprise. La formation est comprise entre 15 et 25 % de la durée totale de l'action de professionnalisation (soit 150 heures minimum).Pour plus d'informations sur les financements possibles de votre formation CACES, contactez votre conseiller Pôle Emploi.

Financer votre formation CACES quand vous êtes intérimaire :

En tant qu'intérimaire, vous cumulez également des heures de DIF (Droit Individuel à la formation). Vous pouvez faire une demande de prise en charge pour financer votre formation CACES à votre entreprise de travail temporaire.Le DIF intérim (Droit Individuel à la Formation intérim) pour les salariés intérimaires ayant l'ancienneté nécessaire dans le travail temporaire et dans l'entreprise de travail temporaire (ETT). La mise en œuvre du DIF relève de l'initiative du salarié, en accord avec l'employeur. Le DIF Intérim permet de bénéficier de 40 heures de DIF par tranche de 2700 heures travaillées dont 2100 heures dans l'ETT où vous faites votre demande et dans la limite de 120 heures.Le CIF intérim (Congé Individuel de Formation intérim) pour les salariés intérimaires justifiant de 1600 heures de travail temporaire au cours des 18 derniers mois, dont 600 dans l'entreprise de travail temporaire (ETT) où s'effectue la demande. Le principe du CIF est à l'initiative du salarié et nécessite l'autorisation d'absence de l'employeur. La durée du congé correspond à celle nécessaire à la formation. Il suffit de présenter votre demande à l'ETT dans laquelle l'ancienneté est requise afin d'obtenir une autorisation d'absence puis adressez votre dossier à l'organisme financeur.Pour plus d'informations sur le DIF intérim ou le CIF intérim, contactez le FAF.TT.

Financer votre formation CACES quand vous êtes salarié :

our les salariés en CDD ou en CDI, vous pouvez faire une demande de prise en charge pour financer votre formation CACES qu'elle présente ou non un intérêt direct avec votre travail.

Le DIF (Droit individuel a la formation) pour les salariés en CDI justifiant d'une ancienneté d'au moins un an dans l'entreprise, pour les salariés en CDD justifiant d'au moins 4 mois travaillés, consécutifs ou non, au cours des 12 derniers mois. La mise en œuvre du DIF relève de l'initiative du salarié, en accord avec son employeur. Le DIF permet de bénéficier de 20 heures de formation par an, cumulables pendant 6 ans dans la limite de 120 heures et financées par l'entreprise. Les premières heures capitalisées au titre du DIF peuvent être utilisées à compter de mai 2005. Le volume d'heures acquis au titre du DIF CDD est calculé au prorata de la durée du contrat.

Le CIF (Congé Individuel de Formation) pour les salariés en CDI justifiant d'une ancienneté de 24 mois consécutifs ou non (CDI, CDD ou Intérim), dont 12 mois dans l'entreprise où la demande est faite. Si vous êtes salarié dans une entreprise artisanale dont le nombre de salariés est inférieur à 10, l'ancienneté nécessaire pour pouvoir bénéficier d'un congé individuel de formation est portée dans ce cas à 36 mois dont 12 mois au moins dans l'entreprise où la demande est faite. Salariés ou anciens salariés en CDD justifiant d'une ancienneté en tant que salarié (CDI, CDD, Intérim) de 24 mois consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois, consécutifs ou non, en CDD, au cours des 12 derniers mois. Le CIF est à l'initiative du salarié et nécessite l'autorisation d'absence de l'employeur. La durée du congé correspond à celle nécessaire à la formation. Il suffit de présenter votre demande à votre employeur afin d'obtenir une autorisation d'absence puis adressez votre dossier à l'organisme financeur.

La période de professionnalisation pour les salariés en CDI dont la qualification est insuffisante au regard de l'évolution des technologies et de l'organisation du travail, ayant 20 ans d'activité professionnelle, étant âgés d'au moins 45 ans et disposant d'une ancienneté minimum d'un an de présence dans l'entreprise qui les emploie. Cette période de professionnalisation peut concerner aussi les femmes qui reprennent une activité professionnelle après un congé de maternité ou les hommes et les femmes après un congé parental ainsi que les bénéficiaires de l'obligation d'emploi (travailleurs handicapés...). La période de professionnalisation a pour objet de favoriser, par des actions de formation, le maintien dans l'emploi des salariés. Elle est à l'initiative du salarié ou de l'employeur.Pour plus d'informations, contactez l'OPCA auquel votre entreprise adhère.

Financer votre formation CACES quand vous êtes travailleur handicapé :

Pour toute information, rapprochez-vous de l'AGEFIPH.